cheval - As tu vu le cheval - Tout savoir sur le cheval en general et des photos!


Le cheval (nom scientifique Equus caballus) est un grand mammifère ongulé, de l'ordre des équidés. Le cheval est domestiqué par l'homme : on l'utilise dans l'agriculture, pour le transport, les loisirs, les compétitions sportives, et comme source de nourriture. Jadis le cheval a servi comme animal de guerre et de conquête.
La Jument désigne la femelle cheval. L'ancien français la nomme Cavale, d'où le mot cavalerie.

photos de chevaux 1 -- photo de cheval 2

Cheval - photo wikipedia

Photos de chevaux - Photo as-tu-vu.com en 8 Mo Pixel - Appareil photo numerique Canon - Poulain avec peut etre la mére cheval derriere qui mange de l'herbe - Pour les fonds d'ecran désollé mais j'ai pas envie que vous me consommiez toute la bande passante alors chers internautes alors envoyez moi plutot un mail pour avoir une ou deux photos, si je suis sympa je vous l'enverrai en cadeau par mail: photo-cheval@atuvu.com

Voir des photos de chevaux camarguais

Voir d'autres belles photos de chevaux en liberté (en ariège été 2005 - Photos copyright as-tu-vu.com ) J'ai ajouté une autre gallerie de photo de cheval ( j'aime beaucoup les animaux en general, les chevaux aussi )

Discutez sur le cheval sur le forum camarguais d'As tu vu la camargue.

As tu vu Aix en provence, la provence, marseille, le luberon et la camargue

Photo Camargue - Les salins de Gireau, le bord du Rhône, canaux, chevaux et flamands roses cliquez sur les vignettes pour voir les photos en grand:


Villes, espaces, animaux et plantes en rapport avec la Camargue:

Arles - Saintes-Maries-de-la-mer - Port-Saint-Louis - Grau-du-Roi - Aigues-Mortes - Beaucaire -

Meditérranée - Rhône - Delta du fleuve - Marais - Parcs naturels -

Cheval - Taureau - Salicorne - Camargue -

Le cheval

Vocabulaire
Le mot cheval vient du latin vulgaire caballus, d'étymologie obscure, qui a d'abord désigné un cheval hongre ou un mauvais cheval. Principaux dérivés : chevalier, chevalière, chevalerie, chevaleresque, chevalin, chevaucher, chevalet, cavale, cavaler, cavalier, cavalerie, cavalcade.
D'autres termes savants liés au cheval sont empruntés au grec ancien ἵππος (híppos), comme l'adjectif hippique ou le nom hippodrome. Cette racine grecque se retrouve aussi dans Philippe (« qui aime les chevaux »), Hippolyte (« qui délie les chevaux »), hippocampe (« cheval cambré »), hippopotame (« cheval du fleuve »). La boucherie chevaline est également appelée boucherie hippophagique.
Le latin equus a donné de son côté la famille des équidés, le nom équitation et l'adjectif équestre. L'ordre équestre était une classe sociale de la Rome antique descendant des combattants à cheval des premiers siècles de Rome.
La science du cheval est l'hippologie.
Un cheval mâle reproducteur est un étalon.
Le mâle non reproducteur est dit « entier ».
Un cheval castré est appelé hongre.
La femelle du cheval est la jument.
Les petits du cheval sont le poulain et la pouliche.
Arrivée au terme de la gestation, la jument pouline.
Le poil du cheval est le crin, et il porte une crinière.
Ses membres locomoteurs sont appelés jambes (le terme désigne la partie des membres postérieurs allant du fémur à l'astragale ).

Autres termes désignant un cheval
péjoratifs : bidet, bourrin, canasson, carne, rosse
familier (enfantin) : dada
vieillis : palefroi, destrier, monture
- le palefroi sert aux messagers - le destrier est un cheval entraîné pour aller à la guerre

Chez les Amérindiens le cheval est parfois désigné sous le terme de « grand chien ».

Hippologie

Physiologie

Cheval
Le cheval dispose de cinq sens (certains parlent même d'un sixième sens). Les sens les plus développés chez le cheval sont l'odorat, l'ouïe et le toucher (les vibrisses de son menton composent la barbe, lui permettent de reconnaître ce qu'il ne voit pas).
Le cheval dispose d'un angle de vue quasiment total, avec seulement 2 angles morts situés exactement devant et derrière lui : il voit sur les côtés (si on a une cravache à cheval, il la voit), mais il ne voit pas si on pose la main directement sur son chanfrein. (C'est pour cela qu'on doit lui faire sentir la main avant de le caresser pour ne pas le surprendre). Certains chevaux sont aveugles, mais ils peuvent quand même vivre à peu près normalement : ils se font aider d'un congénère (Un cheval aveugle fut même champion de France de dressage).

La durée de la gestation est en moyenne de 11 mois (310 à 360 jours) et la jument ne donne naissance qu'à un seul poulain à la fois, sauf exceptions (rarement viables). À la naissance, le poulain pèse environ une quarantaine de kilogrammes et il double de poids au cours du premier mois. Le poulain sait marcher moins d'une heure après la naissance et il peut voir dès la naissance.
Le cheval dort debout, sauf s'il est malade ou se sent particulièrement en sécurité.
La médecine équine est assez développée, ainsi que le domaine de la génétique équine. Il existe également des dentistes équins.
Un cheval adulte pèse environ 650 kg.
Un cheval vit en moyenne 20 à 30 ans.
Les chevaux d'écurie mangent des céréales (avoine, orge et parfois maïs), des aliments composés (granulés) et des fourrages (du foin).
Les chevaux en pâturage se nourrissent d'herbe composée de 70 % de graminées et 20 % de légumineuses et 10 % de diverses plantes.
Il boit environ 20 à 40 litres d'eau par jour et ceci peut doubler en été (70-80 litres)
Son cri est le hennissement.
On dit que le cheval piaffe s'il frappe la terre d'un membre antérieur. Il s'ébroue s'il expire bruyamment en secouant la tête. Le Flehmen désigne une mimique particulière propre aux équidés en général qui consiste à retrousser la lèvre supérieure afin d'analyser plus profondément les odeurs perçues.

Éthologie
L'éthologie est la science qui étudie le comportement des animaux dans leur milieu naturel. Elle s'applique aussi aux comportements des chevaux. Après bien d'autres théories (mécanique, psychologie animale...) elle est maintenant utilisée pour fonder des pratiques de dressage du cheval. Ainsi des dresseurs de chevaux s'en réclament et font des présentations de leur méthode, donnent des cours de «méthode éthologique» de dressage et aident à reprendre en main des chevaux qui présentent des difficultés dans leur relation à l'homme et notamment des risques.

On distinguera donc utilement les deux acceptions du mot éthologie équine.

L'une présente les résultats des observations et expérimentations scientifiques sur le comportement du cheval, dont voici la base:

Le cheval est un animal grégaire (vit en harde, avec un étalon protecteur, environ sept juments et une jument dominante, qui est souvent la plus vieille. C'est elle qui « décide » quelle direction prendre et qui mange en premier. Dans la harde, existe une hiérarchie de type dominant/dominé, établie en fonction de l'âge des individus, de leur tempérament... (souvent les plus vieux dominent les plus jeunes jusqu'à ce ceux-ci arrivent à trouver leur place dans le groupe et à se faire respecter).
Jusqu'à l'âge de deux ans environ, les jeunes mâles restent dans le groupe, puis en sont exclus. Alors plusieurs jeunes mâles se regroupent pour former un troupeau. Quand ils ont pris assez d'assurance, ils créent leur propre harde. Pour ce faire, ils provoquent en duel d'autre mâles et s'ils gagnent le combat, ils « récupèrent » les femelles dont ils ont gagné le respect.

Un cheval effrayé prend automatiquement la fuite. C'est un instinct très fort chez lui qui remonte à des milliers d'années. Etant un herbivore sans aucun moyen de protection, le cheval est de nature peureuse et prend facilement le galop pour fuir le danger. Il n'attaque pas, ou très rarement (les étalons ou les entiers parfois très nerveux peuvent attaquer l'homme), il se défend ou se fait respecter des autres par des ruades ou des morsures. Mais la plupart du temps des manœuvres d'intimidation (son langage corporel est très développé) suffisent à rétablir l'ordre et la hiérarchie au sein du groupe.
La seconde regroupe un ensemble de pratiques de dressage plus ou moins inspirées des théories et résultats de la précédente. L'étude de la gestuelle, des mouvements d'oreilles, des attitudes de la tête permet de déterminer l'humeur du cheval, ses émotions. Par exemple : si un cheval couche les oreilles fortement en arrière, il n'est pas content ; s'il les pointe vers l'avant, il est attentif… Mais on essaie également de mieux comprendre les réactions du cheval en considérant qu'il exprime et s'exprime pour les autres chevaux, ce qui évite de lui prêter, à tort, des intentions humaines). L'éthologie remplace utilement l'idée d'une « psychologie du cheval », toujours susceptible d'être une projection anthropomorphique (je me mets à la place du cheval).

Voir lien sur éthologie en bas de page.
Taxonomie

Les races de chevaux
Chevaux de selle
Chevaux de trait
Poneys
Voir Liste des races équines de France
(voir liens sur les haras nationaux)


Les robes et taches
Depuis très longtemps et notamment en France, la description d'un cheval servait de pièce d'identité et de certificat d'authenticité. Elle s'appuyait sur un code strict de couleurs des crins (crinière et queue) et des poils et sur une désignation des différentes taches de poils sur celle-ci. La description fut complétée au XIXe siècle par la notation des épis (modifications du sens de pousse des poils. On avait ainsi une sorte d'équivalent de nos empreintes digitales ou de la plaque d'immatriculation d'une voiture. L'administration des haras règlemente en France ces appellations depuis la fin du XVIIIe siècle.


Le noms de robes
Un vocabulaire spécifique est employé pour définir la couleur de la robe d'un cheval :

Robes simples :
Noir : poil et crins noirs, à l'exception d'éventuels marques blanches. (On remarquera que la notation « noir » n'est devenue officielle que récemment. En raison de la mode des chevaux de cette robe il fallait pouvoir traduire par black (en anglais) ce que la France écrivait jusque là: « bai brun »...
Noir mat.
Noir corbeau : noir absolu, qui ne roussit pas au soleil.
Blanc : autrement appelé « albinos », yeux bleus et poils blancs. Un cheval blanc doit avoir la peau rose. Si elle est noire, le cheval est appelé gris. Cette robe est donc très rare.
Crème : yeux bleus et poils crème.
Alezan : poils et crins dans des tons de marron-roux.
Alezan brûlé.
Alezan cuivré.
Alezan crins lavés : les crins sont plus clairs que le fond de la robe.
Café au lait : variante de l’alezan tirant vers le beige.

Robes composées de deux couleurs séparées :
Palomino : fond de robe dorée et crins clairs. Ne pas confondre avec l’alezan crins lavés.
Isabelle : fond de robe beige ou jaunâtre, les crins et les extrémités des membres sont noirs. Dans le patron de robe dit « sauvage », le cheval peut présenter des zébrures aux membres et une raie de mulet.
Bai : fond de robe marron plus ou moins foncé, crins et extrémités des membres noirs.
Bai brun : dans certains cas, le cheval peut sembler noir.
Bai clair.
Bai cerise : le fond de robe tend vers le rouge.
Souris : fond de robe gris unis, crins et extrémités des membres noirs.
Pie : robe composée de deux couleurs, disposée par plaques unies sur le corps.
Pie tobiano.
Pie overo.
Pie tovero.
Pie sabino.
Tacheté : souvent appelée à tort « Appaloosa », en référence à une race arborant ce type de robe.
Léopard : fond de robe blanche, recouverte de petites taches noires.
A cape : avant-main souvent unie, arrière-main blanche, parfois recouverte de petites taches rondes.
Flocon de neige : petites taches blanches semblables à des flocons, réparties sur le corps.

Robes composées de deux couleurs mélangées :
Gris : mélange de poils noirs et blancs.
Gris clair : souvent confondu avec le blanc.
Gris vineux : présentant des touffes de poils bruns.
Gris cendré (ferrans).
Gris foncé.
Gris pommelé (liard).
Aubère : mélange de poils blancs et jaunes ou rouges.

Robes composées de trois couleurs mélangées :
Rouan : mélange de poils blancs, noirs et rouges.
Rouan clair : présentant davantage de blanc.
Rouan foncé : présentant davantage de noir.
Rouan vineux : présentant davantage de rouge.

Taches

Balzane (taches de poils blancs sur les jambes)
Herminure ou Trace de balzanes, trace de balzane latérale, trace de balzane en talon (ce sont des taches qui ne font pas le tour de la jambe)
Petite balzane, Grande Balzane, Balzane chaussée, Balzane (très) haut chaussé : de la plus basse au niveau du paturon à la plus haute sous le genou.
En-tête (taches de poils blancs sur la tête du cheval)
Pelote, Étoile, Fleur sur le front, (petite ou large) Liste, Étoile prolongée, Masque, Belle Face
Boit dans son blanc (dépigmentation des naseaux et de la bouche de l'équidé)

Les allures

Les allures naturelles
Le pas est une allure marchée, symétrique, à quatre temps (moy. 6 km/h)
Le trot est une allure sautée, symétrique, à deux temps, par bipèdes diagonaux (moy. 14 km/h)
Le galop est une allure sautée et basculée, dissymétrique, à trois temps (moy. 20 km/h, max 60 km/h)
L' amble est une allure marchée, symétrique, à deux temps, par bipèdes latéraux.

Les allures spécifiques
Le reculer est une allure marchée, symétrique, rétrograde, à deux temps, par bipèdes diagonaux.
Le tölt est une allure sautée à quatre temps spécifique du poney islandais.
Des chevaux américains ont aussi des allures spécifiques proches de l'amble : le slow gait, le trot amblé et la running walk.

Les allures défectueuses
Ce sont les allures atypiques, asynchrones avec des mouvements dissociés des membres. Il y a quatre allures défectueuses identifiables : le galop désuni, le galop à quatre temps, l'aubin et le traquenard.


Histoire

Le cheval
L'ancêtre du cheval est l' eohippus (ou hyracotherium). Il vivait dans les forêts, il y a 60 millions d'années, et il évoluait principalement sur ce qui allait être l'Amérique du Nord. Il était petit (30 à 50 cm) et trapu. Il va progressivement évoluer et grandir. Ses successeurs sont le mesohippus il y a 40 à 50 millions d'années, et le mérychippus il y a 20 à 25 millions d'années. Dans la suite de son évolution, ses dents se modifient pour brouter, ses pattes acquièrent un sabot unique, et sa vision s'élargit. C'est désormais un animal capable de vivre et courir dans les plaines.
L'ancêtre des chevaux et poneys actuels, l'Equus caballus apparaît il y a moins d'un million d'années en Eurasie. Il conquiert alors les Amériques par le détroit de Béring et l'Alaska d'un côté et l'Afrique de l'autre, y donnant alors naissance au zèbre et à l'âne. Le détroit de Béring se referme il y a 10 000 ans et le cheval a disparu des Amériques deux millénaires plus tard pour une raison inconnue.
Trois sous espèces d'Equus caballus apparaissent :
Le cheval des plaines d'Europe centrale, ancêtre des chevaux actuels
L'Equus caballus Prjewalski, en Mongolie.
L'Equus caballus Gmelini, dont le tarpan européen semblait être l'unique héritier. Il a récemment disparu en temps que sous-espèce pure, mais ses gênes se retrouvent dans de nombreux chevaux européens actuels avec lesquels il a été croisé.
Puis vint l'époque de la domestication.

L'homme et le cheval

Préhistoire
Le cheval est déjà représenté sur les peintures rupestres remontant à plus de 15 000 ans Lascaux, Grotte Chauvet.
Il a été chassé pour sa viande (et les utilisations des résidus, peau, os...). On sait mal dater les premières traces de domestication (les restes, même plus récents, ne permettent pas d'isoler, dans le cas du cheval, individus sauvages et individus domestiques).

Les hypothèses actuelles penchent vers une domestication comme animal de prestige. Le musée préhistorique d'Ile de France a produit une exposition avançant de forts arguments en ce sens. (groucho)
Antiquité
Europe
Grecs Romains et byzantins, l'utilisent pour la guerre, les communications, le transport mais aussi les courses de chars.
Les Celtes vénéraient Épona, déesse des chevaux, dont le culte nous a été transmis du fait de son adoption par les troupes équestres romaines.
Moyen-Orient
Les Bédouins élèvent les pur-sangs arabes, chevaux du désert, robustes et élégants. Les Perses inventent le polo.
Proche-Orient
Lorsque les Hyksôs envahissent l'Égypte au XVIIesiècle avant notre ère, les Égyptiens n'utilisaient les chevaux que pour des tâches civiles. La cavalerie, qui fera la puissance des pharaons du Nouvel empire, était alors du côté de l'ennemi et sera un facteur déterminant dans la défaite égyptienne.
Afrique :
La cavalerie numide fut une unité importante des armées carthaginoises lors des guerres puniques.
Asie
Le premier char hippomobile connu provient de la tombe de l'empereur chinois Wuding, mort en 1118 av. J.-C. Il est peu utilisé comme animal de trait dans l'agriculture mais cependant c'est aux Chinois que l'on doit le collier d'épaule. Les Chinois inventent l'étrier au VIe siècle avant notre ère, la cavalerie formant le gros des troupes chinoise. Le cheval (馬) sert de moyen de transport et de communication (coursier). Quand le jeu de polo perse arrive à la cour de l'empereur, tout le monde s'en éprend. Les Chinois ne faisant pas d'élevage permanent des chevaux, ils restent un produit de luxe importés du Moyen-Orient.
Au Japon, le cheval (馬) sert d'animal de combat, de coursier et de transport de marchandise, mais dans ce dernier cas il est guidé par des hommes à pied, ce qui limite son potentiel.
[modifier]
Moyen Âge
Europe
La chevalerie se développe. Indépendamment de la race, le palefroi est un cheval de parade au Moyen Âge, le destrier le cheval de guerre et la haquenée est un cheval de monte féminine.
Richard Cœur de Lion importe les premiers pur-sang arabes.
Moyen-Orient
Les chevaux portent l'Islam jusqu'aux portes de l'Orient.
Asie
La cavalerie est la principale force des armées mongoles et tartares.
[modifier]
Conquête du nouveau monde, et Post-Renaissance
Amériques
Ce sont les premiers colons espagnols qui réintroduisent le cheval (arabe et andalou) dans les deux continents américains. L'espéce y avait alors disparu depuis plus de huit millénaires.
En 1519, Les conquistadors de Cortés, amènent avec eux seize chevaux : cinq juments et six étalons, dont deux avaient une robe pie et cinq autres une robe tachetée. Ils sont les premiers ancêtres des mustangs, ces chevaux retournés à l'état sauvage et qui ont une robe tachetée pour la plupart.
Le fait que les Amérindiens n'aient jamais vu ces bêtes aident les conquistadors à se faire passer pour des divinités et à remporter ainsi de nombreuses batailles. Cortez aurait déclaré : « Nous devons notre victoire à Dieu et à nos chevaux. »
Le cheval se répand alors rapidement sur ces terres, principalement en Amérique du Nord. À la période de la conquête de l'Ouest, plusieurs centaines de milliers de chevaux sauvages sont répartis à travers le continent. Au XVIIIe siècle, les Amérindiens élèvent de grandes hardes de chevaux (plus de 150 000). À partir de ces mustangs dressés émerge les Palomino. C'est également à partir du mustang que les Indiens Nez-Percés sélectionnent et obtiennent l'Appaloosa.
Europe
Les Anglais croisent leurs pur-sang arabes avec des espèces indigènes pour créer les pur-sang anglais.

Conquête napoléoniennes
Les pur-sang arabes sont les chevaux de choix pour la cavalerie des troupes napoléoniennes. C'est par le biais des campagnes de l'Empereur que ce type de cheval va se retrouver en Europe de l'Est et en Russie.

Les temps modernes
On retrouve en 1881 en Mongolie une harde sauvage d'une ancienne espèce de cheval, le cheval de Prjevalski. Menacée un temps d'extinction, un programme d'échange à travers les zoos du monde à permit sa réintroduction en Mongolie.
Le dernier tarpan pur (cheval de Gmelini) est mort au zoo de Munich en 1887.
Pour l'usage des chevaux comme force de transport, voir Traction hippomobile


Chevaux célèbres
« Victoire dans Thèbes » et « Mout est satisfaite », les deux chevaux préférés de Ramsès II avec qui il participa à la bataille de Qadesh ;
Bucéphale, cheval d'Alexandre le Grand ;
Incitatus, que Caligula nomma consul ;
Al-Burâq qui, selon le Coran, permit à Mahomet de faire le voyage La Mecque-Jérusalem en une seule nuit ;
Old Billy, le plus vieux cheval, né en 1760 et mort le 27 novembre 1822, à l'âge de 62 ans ;
Tritonis, le plus grand pur-sang, mort en septembre 1990 à l'âge de 7 ans, mesurait 1,98 m et pesait 950 kg ;
Ourasi, célèbre pour ses fulgurantes remontées dans les courses hippiques ;
Général du Lupin, qui en 125 sorties aura gagné la bagatelle de 51 épreuves et amassé 2 240 538 euros, palmarès d’autant plus remarquable que sa qualité de hongre lui interdisait toute tentative au niveau classique.
Général du Pommeau, autre héros, a disputé, lui, les plus grandes courses françaises et européennes. À Vincennes, sa plus grande victoire restera le « Prix d’Amérique » de l'an 2000, remporté dans la réduction kilométrique de 1′12″60
Mister Ed, le cheval qui parle, héros de série télévisée des années 1960 (voir Mister Ed sur la wikipédia anglaise).

Mythes, légendes, contes modernes
Kuhaylan, premier cheval dressé dans l'histoire de l'humanité pour les Arabes. C'est le cheval d'Ismaël, fils d'Abraham ;
Mythologie grecque et romaine :
Le Cheval de Troie imaginé par Ulysse,
Les écuries d'Augias nettoyées par Héraclès,
Les cavales de Diomède, juments carnivores et sauvages capturées par Héraclès,
Pégase, le cheval ailé,
Le cheval est l'attribut de Poséidon,
Les centaures, créatures mi-homme mi-cheval ;
Islam
Al-Bourak, cheval ailé à tête de femme et queue de paon, sur lequel Mahomet, guidé par l'archange Gabriel, a voyagé de nuit de La Mecque à Al-Aksa (la mosquée lointaine).
Europe
Europe médiévale
La licorne
Saint Georges à cheval terrassant le dragon.
Europe moderne
Rossinante, cheval de Don Quichotte de la Mancha, chargeant les moulins (Miguel de Cervantes)
ShadowFax (Gripoil) le cheval de Gandalf (Le seigneur des anneaux, JRR Tolkien).
Jolly Jumper, monture de Lucky Luke dans la célèbre bande dessinée du même nom.
Crin blanc, en Camargue.
Tornado, destrier de Zorro
Asie
Un des avatars de Vishnou est le cheval blanc
Lié aux hymnes à Indra
Le cheval est un signe zodiacal chinois. Le Qilin est un sorte de licorne chinoise.
Divers
Les cavaliers de l'Apocalypse montent chacun un des quatre chevaux apparus à l'ouverture des quatre sceaux.

Citations célèbres
« La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite ... » (Buffon, 1753)
« Mon royaume pour un cheval » (Shakespeare)

Menu du site As-tu-vu: As tu vu - Météo - Programme télé - Boutique maison cuisine - Astrologie - Cartomancie - Le pendule - Horoscope - - Blog - Blagues - Résolution d'écran - Cours de langues par téléphone - Provence - Cote d'azur - Aix en provence - Camargue - Marseille - Lubéron

Partenaires: Référencement - Did-You-Mean - - Bongag - -

© As-tu-vu.com